déplacements des pièces d'échecs

9 août 2015 - 14:39

pour apprendre a faire des mats
Les règles du jeu d'échecs !

Le jeu d'échecs est composé d'un plateau de 64 cases, réparties en 8 colonnes (notées de A à H) et 8 rangées (notées de 1 à 8), sur lesquelles sont disposées 32 pièces (16 pièces blanches pour autant de pièces noires). Le plateau alterne les cases de couleur blanche et noire, de la même manière que sur un damier.

position initiale du jeu d'échecs


Le joueur qui possède les pièces blanches entame toujours la partie en jouant une pièce blanche. Puis le joueur qui possède les pièces noires lui répond en jouant à son tour une pièce noire. Chaque joueur joue alternativement un coup jusqu'à la fin de la partie. Il ne peut y avoir qu'une seule pièce par case, mais une pièce peut prendre une pièce adverse qui devra alors être placée en bordure de l'échiquier.

Il exite cependant certains coups spéciaux qui nécessitent de "bouger" plusieurs pièces. C'est le cas notamment de la promotion, de la prise en passant et des roques (voir en bas de page).

Valeur et déplacement des pièces aux échecs

 

LE PION


Valeur : Le pion est la pièce la plus faible du jeu d'échecs, il a une valeur de seulement 1 point. Néanmoins plus il se rapproche de sa case de promotion (8ième rangée pour les blancs et 1ière rangée pour les noirs) et plus sa valeur augmente.

Déplacement : Sur sa case initiale (2ième rangée pour les blancs et 7ième rangée pour les noirs) il peut être poussé de 2 cases. Dans le cas contraire, il ne peut avancer que d'une case à la fois, toujours vers l'avant.

 



Prise : Le pion prend en diagonale toujours d'une case et vers l'avant, du côté gauche ou droit.

A noter : Le pion ne passe pas sur les autres pièces, sauf pour la prise ou il "remplace" la pièce adverse qui doit alors sortir du jeu pour être placée en bordure de l'échiquier.

déplacement du pion aux échecs



LE CAVALIER


Valeur : Le cavalier est une pièce mineure du jeu d'échecs, il a une valeur de 3 points.

Déplacement : Le cavalier se déplace toujours en diagonale en L (2 cases d'un côté, puis une case au dessus ou au dessous de cette dernière case), en avant ou en arrière.

Prise : Le cavalier prend en L de la même façon qu'il se déplace.

A noter : Le cavalier est la seule pièce du jeu d'échecs qui peut passer au-dessus des autres pièces, y-compris de sa propre couleur, sauf pour la prise ou il "remplace" la pièce adverse qui doit alors sortir du jeu pour être placée en bordure de l'échiquier.

déplacement du cavalier aux échecs



LE FOU


Valeur : Le fou est une pièce mineure du jeu d'échecs, il a une valeur de 3 points. Néanmoins dans le cas de la possession paire de fou dans une position ouverte (en finale par exemple), sa valeur est légèrement supérieure.

Déplacement : Le fou se déplace toujours en diagonale sur sa couleur, en avant ou en arrière d'une ou de plusieurs cases.

Prise : Le fou prend en diagonale de la même façon qu'il se déplace.

A noter : Le fou ne passe pas sur les autres pièces, sauf pour la prise ou il "remplace" la pièce adverse qui doit alors sortir du jeu pour être placée en bordure de l'échiquier.

déplacement du fou aux échecs



LA TOUR


Valeur : Le fou est une pièce lourde (majeure) du jeu d'échecs, elle a une valeur de 5 points.

Déplacement : La tour se déplace toujours latéralement (sur un côté en ligne droite), en avant ou en arrière d'une ou de plusieurs cases.

Prise : La tour prend latéralement de la même façon qu'elle se déplace.

A noter : La tour ne passe pas sur les autres pièces, sauf pour la prise ou elle "remplace" la pièce adverse qui doit alors sortir du jeu pour être placée en bordure de l'échiquier.

déplacement de la tour aux échecs



LA DAME


Valeur : Le dame est une pièce lourde (majeure) du jeu d'échecs, elle a une valeur de 10 points.

Déplacement : La dame se déplace toujours latéralement (sur un côté en ligne droite, comme la tour) ou en diagonale (comme le fou), en avant ou en arrière d'une ou de plusieurs cases.

Prise : La dame prend latéralement ou en diagonale de la même façon qu'elle se déplace.

A noter : La dame ne passe pas sur les autres pièces, sauf pour la prise ou elle "remplace" la pièce adverse qui doit alors sortir du jeu pour être placée en bordure de l'échiquier.

déplacement de la tour aux échecs



La promotion aux échecs

La promotion est possible quand un pion blanc atteint la 8ième rangée, ou inversement, quand un pion noir atteint la première rangée!

pormotion au jeu d'échecs

 

 


Le pion se transforme alors en une pièce (Cavalier,Fou,Tour ou Dame) suivant le choix du joueur.

pormotion au jeu d'échecs


pormotion au jeu d'échecs


Dans la position initiale, il y a 20 coups possibles.

La prise en-passant aux échecs

La prise en passant est le fait de prendre un pion adverse qui aurait avancé de 2 cases depuis sa case initiale au coup précédent, de façon à se mettre en prise lors de son passage par l'un de nos pions.

prise en passant illustration 1


prise en passant illustration 2


prise en passant illustration 3


Ici on voit que le pion noir a disparu car il a été pris comme s'il ne s'était avancé que d'une seule case !
A noter que ce coup n'est possible que si le pion adverse était sur sa case initiale avant d'avancer de 2 cases, car le pion ne peut avancer de 2 cases que s'il est encore sur sa case initiale !

La prise en passant du côté noir donnerait ceci :

prise en passant illustration 4


prise en passant illustration 5


prise en passant illustration 6

 

 

 

Le roque

Le roque peut s'effectuer de 2 manières (petit roque côté roi et grand roque côté dame) dans des conditions bien précises :

Le petit roque s'effectue du côté roi, à la condition synequanone que le roi et la tour située sur la case h1/h8 n'aient jamais bougé ! En effet, si le roi a bougé, aucun roque n'est possible, et si la tour située respectivement h1 (pour les blancs) ou h8 (pour les noirs) a bougé, c'est le petit roque qui devient alors impossible. Si la tour située respectivement en a1 (pour les blancs) ou a8 (pour les noirs) a bougé, c'est cette fois-ci le grand roque qui devient impossible.

prise en passant illustration 6


Ici, les blancs ont effectué le petit roque et les noirs ont effectué le grand roque. Cela était possible car les tours du côté des roques respectifs n'avaient pas bougé et les rois non plus.

prise en passant illustration 6

 

Le Pat

Le pat correspond à une position pour laquelle le joueur au trait n'est pas en échec mais ne peut jouer aucun coup légal (aucun coup qui ne le mettrait pas en échec par exemple).

Dans la position ci-dessous, le joueur noir au trait ne peut jouer aucun coup légal qui ne le mettrait pas en échec, mais n'étant pas échec directement, il est donc pat.
Dans le cas d'un pat, la partie est immédiatement nulle.

le pat aux échecs

 

La nulle théorique

Une partie est considérée comme théoriquement nulle quand les pièces en présence sur l'échiquier ne peuvent suffir à l'emporter, d'un côté ou de l'autre. La nulle est alors conclue immédiatement par l'arbitre.

Dans la position ci-dessous, le fou blanc ne suffira jamais à mater le roi noir, la partie est donc nulle.

la nulle théorique aux échecs

 

Les autres cas de nulle

La règle des 50 coups : La partie est déclarée nulle, si au bout de 50 coups joués de part et d'autre, il n'y a eu ni prise ni mouvement de pion.

La troisième répétition de la position : La partie est déclarée nulle si la position est répétée pour la troisième fois avec le même trait.

La nulle par accord mutuel : Deux joueurs opposés peuvent faire nulle par accord mutuel suivant le règlement en vigueur pour la partie ou le tournoi au sein duquel elle se déroule. Le joueur qui n'a pas le trait propose la nulle à son adversaire qui est libre d'accepter ou de refuser.
Si le joueur qui vous est opposé vous propose la nulle alors qu'il a le trait, vous êtes en droit d'exiger qu'il joue son coup avant d'accepter sa proposition, où, le cas échéant, de la refuser.

A savoir : En cas de demandes de nulle trop fréquentes, le joueur incriminé peut être sanctionné.

L'échec

L'échec signifie que le roi est en prise par une pièce adverse. Tout échec implique que pour que la partie continue, celui-ci doit être paré d'une façon ou d'une autre. (blocage, suppression de la pièce qui donne échec ou encore déplacement du roi.)

l'échec aux échecs



A savoir : En cas d'échec double, l'échec ne peut alors être paré au moyen de blocage ou de suppression de la pièce qui donne échec du fait de la nature de l'échec double, ce qui implique obligatoirement un déplacement du roi pour parer cet échec.
Cet échec peut subvenir après une découverte d'un fou sur une tour par exemple.

la préparation du double échec aux échecs


le double échec aux échecs

 

Le Mat

Le mat par définition correspond à un échec qui ne peut être paré d'aucune manière, ce qui signifie qu'aucun coup légal ne permet au joueur en échec de ne plus être en échec. On distingue différents type de mat aux échecs.

Les mats de pièces lourdes :

Le mat avec la dame

 

le mat avec la dame aux échecs



Le mat avec la tour

 

le mat avec la tour aux échecs



Les mats de pièces mineures :

Le mat avec la paire de fous

 

le mat avec la paire de fous aux échecs



Le mat avec fou/cavalier

 

le mat avec fou cavalier aux échecs





Pour voir tous les tableaux de mats, c'est par ici !

A savoir

Pièce touchée, pièce jouée ! : Toute pièce de votre camp touchée doit être jouée, sauf en cas de prononciation claire du mot "j'adoube" avant de toucher l'une de vos pièces.

La règle du blitz : Les blitz sont des parties rapides, pour lesquelles si l'un des joueurs joue un coup irrégulier, il perd immédiatement la partie (omission d'un échec par exemple).

Commentaires